Frigide Barjot remet le tract de la Manif Pour Tous du 24 mars à François Hollande – LCI – 6 mars 2013

Pour visionner la vidéo, cliquez sur l’image (à partir de 1:14)

LCI

Frigide Barjot remet un tract de la Manif Pour Tous du 24 mars au Président de la République


Le Point pour tous n°2 – Frigide Barjot, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng – Vendredi 11 janvier 2013


Boulevard Voltaire [3 questions à Frigide Barjot] – mercredi 18 septembre 2012

Ma première interview sur le tout nouveau Boulevard Voltaire de mes chers amis Robert et Emmanuelle Ménard. Qui sont bien patients et courageux !


Le débat sur le mariage, la filiation, l’homosexualité, c’est maintenant ! Et avec vous tous !

Depuis le 10 septembre, (en fait bien avant, mais vous vous savez que c’est le jour de notre mariage avec Basile…) je me suis lancée avec plein d’amis homos, cathos,  gauchos, barjots, dans l’impossible mobilisation des citoyens français pour débattre et décider de l’avenir  du mariage, de la famille et en fait de l’état civil de chacun d’entre vous .
Et ça commence à marcher… les langues se délient et les cœurs s’ouvrent.
Bientôt nous aurons le débat et la procédure référendaire qui nous permettront de donner les droits manquants à l’union civile entre personnes de même sexe sans toucher au principe du mariage et à celui de la filiation humaine, qui garantissent par principe un père et une mère à chaque enfant. Et nous ferons ainsi adopter une loi qui organisera la vie de ceux qui sont privés de leurs parents géniteurs, et élevés comme leurs fils et leurs filles par des personnes homos. La France aura créé le véritable « mariage gay », une union civile sans filiation.
Avec mes amis des Poissons Roses, de « Plus gay sans mariage », du Collectif pour l’Enfant, nous demandons l’ouverture d’Etats généraux du mariage et des droits de l’enfant contre la précarité familiale, et nous sommes persuadés qu’après cela, c’est le peuple qui décidera du projet de loi proposé par le gouvernement (que vous pouvez consulter ici)
Alors tous ensemble, mobilisons-nous, vous pouvez aussi  signer toutes les initiatives et persuader tous vos amis qu’à Dieu rien n’est impossible, surtout pas quand cela touche nos futurs enfants, leurs mamans et leurs papas

• Pour un grand débat national sous la forme d’Etats généraux

• Pour le referendum national procédant du débat

 http://www.referendum-officiel.fr/

Ces deux pétitions sont soutenues et celle sur le referendum lancée par La Coordination Mariage HF Et famille PME 2013
Frigide Barjot,  fondatrice du Collectif  Pour l’Humanité durable et ses 6000 signataires – qui demandent un débat et un referendum  depuis le 27 mai 2012 – ,
Xavier Bongibault, homo, président de Plus gay sans mariage,
Philippe de Roux, fondateur du Courant des Poissons Roses au PS,
Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l’Enfant,
Jean-Eudes Tesson, président de Viesavie.com,
Franck Meyer, président de Collectif des Maires pour l’enfance,
le pasteur Daniel Rivaud, délégué général du Comité protestant évangélique pour la Dignité Humaine,
François-Lacoste Lareymondie de Liberté Politique.com,
Jérôme Brunet, fondateur de l’Appel des Professionnels pour l’Enfance,
Alexis Aguettant, fondateur de L’identité masculine en questions,
Stanislas de Larminat, fondateur des 2ailes,
Roland Hureaux, essayiste à Marianne2,
Laurence Tcheng, enseignante en ZEP,
Vincent Rouyer, pédopsychiatre,
Marie-José Thollot, présidente de la Fédération de la Médaille de la Famille Française

Voici le texte de loi présenté en interministériel le 25 septembre 2012.  Après consultations, il sera examiné en conseil des ministres le 31 octobre prochain. Dépôt à l’Assemblée en janvier/février 2013.

Exposé des motifs de l’avant-projet de loi

Avant-projet de loi


Le Figaro [Pour des états généraux contre la précarité familiale] – 24 septembre 2012

Cliquer sur le document pour le lire


Libération [Au nom de l’enfant, prenons le temps du débat !] – 18 septembre 2012

Cliquer sur le document pour le lire


Le Monde [Entre refus frontal et appel au débat, les chrétiens face au « mariage homo »] – 11 septembre 2012

 

Le cardinal André Vingt-Trois, président de la conférence des évêques de France ne désespère pas d’infléchir le projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels, exposé mardi 11 septembre par la ministre de la justice, Chrisitane Taubira, dans La Croix « Les contacts que nous avons notamment avec Mme Taubira peuvent être de nature à infléchir le contenu de ce projet de loi », a-t-il estimé mardi, annonçant qu’il allait, à l’instar d’autres responsables religieux, rencontrer la ministre de la justice « la semaine prochaine« .

Mgr Vingt-Trois a pris soin d’ajouter: « Le mariage civil est un mariage républicain défini par la loi, le mariage religieux, c’est autre chose. Si la République change la loi, nous observerons la loi« . Certains responsables de l’Eglise catholique suggéraient depuis plusieurs semaines un mouvement de « désobéissance civile », consistant, pour protester contre ce projet de loi,  à procéder au mariage religieux avant le mariage civil. Ce mouvement symbolique, et assez peu lisible pour le grand public, était censé s’ajouter à d’autres initiatives.

Lire la suite »