La Nef [Dossier Culture et « christianophobie »] – Janvier 2012

 A l’occasion des évènements récents marquant l’actualité culturelle et religieuse française (la programmation de la pièce Golgota Picnic de Rofrigo Garcia au Théâtre du Rond-Point), La Nef consacrait son dernier numéro au choc de la « Culture » et de la « christianophobie ». Voici ma tribune baptisée « N’ayons pas peur du Christ! » pour ce nouveau numéro.

Cliquer sur le document pour le lire.  

Publicités

Le Collectif Culture et foi : et si on se respectait ? demande à être reçu ce soir par Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point des Champs-Elysées

Ce soir, la première représentation de Golgota Picnic se jouait au Théâtre du Rond-Point (Paris). A cette occasion, le Collectif culture et foi : et si on se respectait ? se rassemblait à 18hdevant le théâtre pour demander un droit de réponse public.

Plus de 400 personnes devant le théâtre du Rond-Point, 6000 à Notre-Dame! Merci à tous, « Chrétiens ordinaires » pour votre mobilisation calme et silencieuse, signifiant votre douleur face à cette pièce et appelant au dialogue. Notre appel a été entendu : notre délégation a obtenu de Jean-Michel Ribes qu’un vrai débat soit organisé avec les membres du collectif Culture & Foi, les artistes, et les membres de la Ligue de Droits de L’Homme.
Mickael Lonsdale nous a ému par sa présence. Il a répondu aux questions des journalistes par des mots simples, mais concrets :  « cette écriture est un tissu d’insultes […] Elle ne cesse d’insulter un homme que j’aime passionnément […] On ne fait rien avancer par les insultes et le dénigrement ».

Site du Collectif Culture & Foi

Ce diaporama nécessite JavaScript.


France 3 Paris Ile-de-France [19/20] – dimanche 11 décembre 2011

J’étais l’invitée de Jean-Noël Mirande au 19/20 de France 3 Paris Ile de France pour parler de la pièce Golgota Picnic que j’avais vu l’après-midi même au théâtre du Rond-Point. J’en ai profité pour expliquer la position de ses milliers de catholiques coincés entre l’inaction les méthodes peu catholiques de Civitas. C’est pourquoi nous avons proposé avec le collectif « Culture et Foi: Et si on se respectait ? » un large débat sur la liberté d’expression artistique et le respect du sacré.